7 novembre

Protection rapprochée dans les secteurs privé et public

Rattachés à la direction de la Police nationale dans le secteur public, les agents assurent la protection rapprochée de hauts fonctionnaires de l’État et ont, pour cela, reçu des formations spécialisées. Celles-ci sont axées sur les situations susceptibles d’arriver, l’observation et la gestion de la foule. Dans le secteur privé, les agents sont généralement des anciens policiers, gendarmes ou militaires reconvertis dans le secteur privé. Assurant la protection de personnalités et d’autres personnes influentes, ils sont rigoureusement sélectionnés sur leurs aptitudes physiques, mais également sur leur sens de l’observation, leur discrétion si besoin, leur implication, leur réactivité et spontanéité, leur sang-froid, et leur courtoisie. Autant de qualités indispensables pour servir et assurer la protection rapprochée dans les secteurs privés et publics.

Souvent réservée à l’élite de notre nation, à des personnalités incontournables ou influentes de la politiques, du Show-business ou des affaires, la protection rapprochée dans les secteurs public et privé est un service de plus en plus sollicité. Il s’est néanmoins répandu surtout dans le privé et la clientèle des agences de sécurité rapprochée est de plus en plus nombreuse et diversifiée. Mais certaines personnes peuvent aussi, du jour au lendemain, avoir besoin d’être protégée par des professionnels, du fait de situations de conflit mettant en péril leur intégrité, que ce soit dans les sphères professionnelle ou privée.

Adaptées au marché, les agences de protection sont donc à la portée de chacun suivant leur panel de prestations, en mettant bien sûr un point d’honneur à couvrir chaque individu de la même façon suivant son besoin et quelle que soit sa notoriété. Outre la protection rapprochée dans les secteurs privés et publics, les agents sont parfois amenés à effectuer d’autres tâches, comme l’analyse des risques et la définition des moyens humains et logistiques adéquates en amont, la capacité à gérer la foule et, même si les cas sont rares, la dispense des premiers secours d’urgence.

Leur formation leur donne toutes les compétences nécessaires pour évaluer les risques de chaque situation et prendre en compte une solution de protection adaptée, dans le respect le plus strict de la législation en vigueur. Cela permet également de définir avec précision les moyens nécessaires à mettre en œuvre pour réussir chaque mission. Bien sûr, cette formation n’est pas suffisante et ce métier exige également des prédispositions, comme l’implication, la réactivité et la spontanéité qui ne s’acquièrent pas seulement grâce à l’exercice. Par ailleurs, même les meilleurs éléments perfectionnent très régulièrement leurs performances en formation, afin d’être au meilleur niveau pour leurs prestations à venir, qui ne donnent jamais le droit à l’erreur.

Finalement, privée ou publique, la protection rapprochée exige des compétences pointues et un entrainement intensif et régulier, afin de mener à bien leurs différentes missions. La seule différence que l’on peut faire ressortir serait donc le rattachement hiérarchique de chacun de ces pôles, ainsi que les fonctions qu’exercent les personnes dont ils assurent la protection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

lectus massa sem, adipiscing dapibus id, eget