15 décembre

la discrétion et le professionnalisme

Discrétion et professionnalisme sont essentiels dans le métier de garde du corps

1

Aujourd’hui, à travers deux exemples concrets, nous allons vous expliquer pourquoi la discrétion et le professionnalisme sont deux critères primordiaux dans le choix d’un prestataire pour vos missions de garde du corps et de protection des personnes.

Brad Pitt et son garde du corps Kris Herzog, fondateur de The Bodyguard Group of Beverly Hills, sont un exemple concret des informations personnelles que les agents peuvent détenir sur leurs clients. Malheureusement, certaines entreprises n’hésitent pas à revendre leurs informations personnelles à des tabloïds. Pour le garde du corps, Brad Pitt et Jennifer Aniston étaient heureux avant la rencontre avec Angelina Jolie. Aucune dispute, aucune rumeur d’infidélité. Ces informations strictement personnelles ont été dévoilées lors du divorce de Brad Pitt et d’Angelina Jolie. Remuant le couteau dans la plaie, les réseaux sociaux se sont emparés des commentaires du bodyguard et ont relayé ses propos. Un démenti est sorti via le porte-parole de l’acteur. Celui-ci a informé les médias que tous les propos étaient mensongers et que cette personne n’avait jamais été affiliée à Brad Pitt ou à sa sécurité personnelle.

Ce fait-divers nous montre qu’il est important de bien choisir son agence de gardes du corps. Chez Eyes Protection, nous nous engageons à ne jamais communiquer sur nos clients.

La discrétion est de rigueur pour la sécurité de nos clients.

Notre deuxième exemple concerne le rappeur Drake et son garde du corps. Ce dernier fait l’objet de poursuites pour coups et blessures. La plainte a été déposée le 29 novembre 2016 à Los Angeles par la victime présumée. Les faits se seraient déroulés dans un restaurant situé près de Santa Monica Boulevard, à Hollywood. Selon les rumeurs, les gardes du corps auraient demandé aux personnes présentes dans les toilettes de sortir afin de laisser le rappeur les utiliser. Un manque de sang-froid aurait conduit l’un des gardes du corps à donner un coup de poing à l’une des personnes présentes. Drizzy se serait bien passé ce coup de publicité négative relatif encore une fois à une mauvaise gestion de sa sécurité de la part de ses gardes du corps.

Il ne faut pas oublier qu’un garde du corps doit être entraîné pour assurer l’intégrité des personnes physiques qu’il protège. Le secteur est très encadré et il ne s’agit en aucun cas de jouer les « gros bras ». Des règles existent et la réponse doit se faire dans le respect de ces dernières. La formation de nos agents est, pour nous, la meilleure réponse à ce genre de fait-divers.

Comprendre, analyser et gérer des situations délicates est le quotidien de nos agents.

Le professionnalisme dans ce métier est indispensable pour éviter toute publicité négative sur les clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ipsum libero at ut mi, suscipit facilisis non luctus